Un peu d'histoire


D'après les historiens, la découverte du savon date d'il y a bien longtemps et fut semble-t-il magique. A l'époque de l'homme des cavernes, lorsque les hommes vivaient dans des grottes et qu'ils avaient appréhendé le feu, ils se mirent à cuire des aliments. Un soir, lorsqu'ils avaient pris leur repas, de la graisse animael était tombée sur la cendre et il se mit à pleuvoir. C'est alors qu'une réaction chimique inattendue se produisit. Le mélange de la cendre, de la graisse animale et de l'eau permit de créer le savon liquide, de la mousse apparut.

C'est bien plus tard que les propriétés du lait d'ânesse furent utilisées. La première à le mettre en avant est la somptueuse Cléopâtre qui, parait-il, élevait des centaines d'ânesses afin de remplir son bassin et, bénéficiait d'un bain au lait d’ânesse. Il fut utilisé par la suite comme substitut au lait maternel car sa composition est la plus proche du lait maternel. Il y avait des asineries en ville et les bébés tétaient directement à la mamelle de l'ânesse. Certains peuples comme les Mongols utilisaient le lait de jument pour faire une boisson alcoolisée appelée coumisse. Récemment, en Europe de l'Est un fromage au lait d'ânesse a vu le jour. Du fait qu'il faut une grande quantité de lait pour faire un fromage, les prix s'envolent sur ce produit de luxe (30€ le litre).



Le fromage le plus cher du monde :